Tsukiji : le marché aux poissons

Le marché de Tsukiji (築地市場, Tsukiji shijō) est le plus grand marché aux poissons au monde, et également un des plus grands marchés alimentaires toutes catégories confondues. Il est situé dans la préfecture de Chuo, au bord de la baie de Tokyo et non loin des tours de verre de Shiodome, un quartier d’affaire. On peut y acheter plus de 400 sortes de produits marins, des algues au caviar en passant évidemment par le thon, produit far, et même certaines espèces de baleines dont la vente est controversée. Environ 65 000 personnes travaillent dans cet immense industrie. Le marche de Tsukiji a ouvert ses portes en 1935, après que le tremblement de terre de 1923 ait détruit le précédent marché situé à Nihombashi.

Tsukiji

Le marché est composé de deux parties distinctes: le « in », marché grossiste réservé aux professionnels ; et le « off », composé d’une multitude de revendeurs, semi-grossistes ou vendeurs au détail. Le pic d’activité du marché se situe entre 5h00 et 8h00 le matin, et malgré cet horaire dissuasif les touristes sont relativement nombreux à venir visiter le fameux marché. L’accès au marché « in », le plus intéressant car c’est là qu’ont lieu les enchères, fait depuis quelques années l’objet de restrictions vis-à-vis des visiteurs.

En effet, suite à la gène que ces derniers occasionnent parfois, l’accès leur a été interdit pendant plusieurs périodes depuis 2008. Depuis le début du mois de décembre 2011, le marché « in » est à nouveau interdit aux visiteurs pour une période indéterminée. Je m’y suis rendu à la fin du mois de novembre sans savoir que je faisais peut-être parti des derniers visiteurs autorisés à accéder à cette partie du marché !

En fait, seule une toute petite partie du « in » était accessible, le nombre de visiteurs était limité et l’on devait porter des gilets fluorescents pour bien être repérables. Il était également interdit de sortir d’un chemin bien déterminé. Malgré ça, je me sens chanceux d’avoir assisté aux enchères dans cet endroit unique, d’autant plus qu’un projet de déménagement doit aboutir au transfert du marché dans de nouveaux locaux en 2014.

Je me suis rendu au marché accompagné de quelques amis dont un japonais, Ito. Alors que l’on commence à visiter les lieux, un vieux travailleur nous aborde. Il échange quelques phrases avec Ito qui nous présente, une amie et moi, comme étudiants de Todai. Le vieil homme s’étonne alors, nous félicite, et nous propose de visiter le marché à bord de son petit véhicule typique de Tsukiji ! C’était d’autant plus étonnant que les travailleurs du marché sont plutôt réputés pour ne pas trop aimer les touristes… C’est le genre de chose qui ne m’arrivera pas une seconde fois ! Fun !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.