Festival d’Automne de l’Université de Keio

Tout d’abord, une brève introduction et un peu de publicité : l’Université de Keio est une des universités les plus réputées du Japon, située dans le centre de Tokyo. Fondée en 1858, elle compte environ 34 000 étudiants répartis entre 9 facultés couvrant tous les domaines académiques. L’Université de Keio propose de nombreux programmes entièrement en anglais.  Il s’agissait de mon second choix après l’Université de Tokyo. Je conseille fortement aux personnes à la recherche d’un programme d’études supérieures au Japon de consulter le site de l’Université de Keio.

Keio University
Emblème de l’Université de Keio

Contrairement à l’Université de Tokyo, Keio est privée. Cela implique des frais de scolarité encore plus élevés que dans une université nationale. Cependant, les bourses du gouvernement japonais peuvent également être obtenues pour une université privée, et une exonération des frais d’inscription est possible.

Le principal campus de l’Université de Keio se situe à quelques centaines de mètres de la Tour de Tokyo, en plein coeur de la ville.

Chaque année, les étudiants de l’Université de Keio organisent deux festivals, ou 祭り (まつり, matsuri). Toutes les universités organisent ce genre d’évènement, chacune se ventant d’avoir le plus grand festival. Ce sont les étudiants qui sont en charge de toute l’organisation de l’évènement . Au programme : concerts, expositions artistiques, représentations sportives, concours en tous genres, élections de Miss et Mister « université »… mais aussi conférences par d’éminentes personnalités et ateliers destinés à présenter les différents départements et leurs laboratoires.

Le festival d’automne (秋祭り, aki matsuri) se déroule sur une période de quatre jours. À cette occasion, la semaine est banalisée pour les étudiants de Keio. Ayant des amis japonais qui étudient dans cette université, je m’y suis rendu pour la journée d’ouverture. Le soleil était au rendez-vous: 21°C en cette fin de mois de novembre…

Le festival est l’occasion pour les étudiants de Keio de se produire sur scène et de mettre en valeur leurs talents artistiques. J’ai vraiment été étonné par la qualité de toutes les représentations et expositions. Une dizaine de scènes de tailles diverses, en intérieur ou en extérieur, étaient réservées aux groupes de musique. Tous les genres étaient représentés : pop, rock, jazz, métal, j-pop, classique… Et je dois avouer que le niveau était vraiment élevé.

Enfin, comme on est au Japon, il fallait bien un show de danse! C’est apparemment le genre d’évènement le plus populaire dans ces festivals. Un collectif de danseurs et danseuses de l’Université de Keio s’est produit le jour où je suis allé au festival. Ils s’appellent REVOLVE. Là encore, je ne m’attendais vraiment pas à cette qualité! Le show a duré 1h30 sans aucune pause, abordant divers styles de danse : hip hop, house, break, lock, pop… Il faut garder en tête que ce sont tous des amateurs, des étudiants qui ont préparé ce spectacle pendant leur temps libre! J’ai réalisé une vidéo qui résume leur prestation, je n’ai pas pu filmer pendant 1h30…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.