Transports en Commun

pass

Plus de 14 milliards de passagers empruntent les réseaux ferrés de Tokyo chaque année…

Le rail est le premier mode de transport à Tokyo. La capitale possède le plus vaste réseau ferroviaire urbain au monde : 882 stations, 121 lignes, 30 opérateurs. Et malgré cette profusion, le réseau ne cesse de s’étendre. La plupart des compagnies de transport en commun sont privées, à l’exception de Toei Subway qui est gérée directement par le gouvernement métropolitain de Tokyo. Chaque jour, 20 millions de tokyoïtes utilisent le chemin de fer en tant que premier moyen de transport.

C’est donc sans surprise que Tokyo compte les stations les plus fréquentées au monde : Shinjuku Station voit passer 3,64 millions de passagers chaque jour ; Ikebukuro Station, Shibuya Station et Yokohama Station plus de 2 millions chacune.

Les trains

On peut séparer les transports en commun ferroviaires en deux principales catégories : les trains « classiques » et les métros qui ne circulent que sous terre. La principale compagnie de trains et la East Japan Rail Company, ou JR East qui est également la première compagnie ferroviaire mondiale en terme de transport de passagers. Elle gère au total 23 lignes de manière autonome dans la zone de Tokyo.

La carte du figurant ci-dessous donne une idée de l’ampleur du réseau de JR dans la région de Tokyo (cliquez pour agrandir).

Le réseau de JR dans la région de Tokyo
Le réseau de JR dans la région de Tokyo

Parmi les autres compagnies gérant des réseaux ferrés, on peut citer Seibu Railway, Tobu Railway ou encore Keio Corporation par exemple.

Les métros

Le principal réseau de transport souterrain est géré par la compagnie Tokyo Metro qui met 9 lignes en service.  Toei Subway quant à elle gère quatre autres lignes de métro. Les stations de métro sont généralement moins espacées que celles de train. Le métro permet essentiellement de se déplacer dans le centre de Tokyo. La carte du réseau présentée ci-dessous est en quelque sorte un zoom sur le centre de la carte du réseau JR figurant plus haut.

Le réseau de Tokyo Metro
Le réseau de Tokyo Metro

Vous l’aurez compris, les transports en commun sont très développés dans la capitale nippone, et malgré la complexité apparente du réseau, ce dernier est très pratique et agréable à utiliser. Les stations et les rames sont toujours d’une propreté irréprochable, les retards très inhabituels. L’existence de trains locaux, express ou semi-express permettent de voyager rapidement dans l’immense mégalopole. Le seul inconvénient est peut-être le prix de ce mode de déplacement : il n’existe pas de ticket donnant accès à l’ensemble d’un réseau, il faut payer chaque trajet en fonction de la distance parcourue. Pour éviter de calculer le prix de chaque trajet effectué, il existe des cartes fonctionnant comme des porte-monnaies, ce sont les cartes Pasmo et Suica. On passe la carte lorsque l’on rentre dans le réseau, puis quand on en sort. Le montant correspondant est alors automatiquement débité de la carte.

pass

Je ne crois pas qu’il y ait une grande différence entre les deux cartes. Le choix dépend des sensibilités de chacun : plutôt robot ou plutôt pingouin ; plutôt rose ou plutôt vert…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.