Foire aux Questions

Cette page répertorie quelques questions posées en privé par des lecteurs du blog qui ont le projet d’effectuer un séjour d’études au Japon. Cette foire aux questions, qui sera mise à jour régulièrement, constitue une bonne source d’information pour les étudiants se trouvant dans une situation similaire. Si vous ne trouvez pas la réponse à votre question sur cette page, vous pouvez toujours utiliser le formulaire de contact pour me contacter en privé.


Question

Je suis en première année de BTS informatique et j’aimerai savoir s’il faut être obligatoirement avoir validé sa 1ere année de Master pour avoir la chance d’obtenir une bourse MEXT.

L’université se réfère-t-elle au projet que l’on veut réaliser ou sur le parcours scolaire lorsque l’on postule pour devenir research student ?

Une fois admis dans l’université en tant que research student, peut-on passer l’examen d’entrée en Master ? L’avez-vous passé ? Est-ce difficile ? Que se passe-t-il si un research student échoue à cet examen ?

Faut-il forcement avoir passé le TOEFL ?


Réponse

Tu n’as pas besoin d’avoir validé ta première année de Master pour obtenir la bourse MEXT. Le cas le plus classique, qui est aussi le mien, c’est d’obtenir une bourse MEXT pour faire tes deux années de Master au Japon.

Quand tu postules pour devenir research student, l’université se base à la fois sur ton parcours scolaire (relevés de notes etc.) et sur ton projet bien sûr. En ce qui concerne le projet, il faut que tu sois bien conscient que ce que tu vas proposer ne sera certainement pas ce que tu feras en réalité. Ils te demandent de décrire un projet de recherche simplement pour voir si tu es capable de planifier quelque chose de cohérent. C’est un exercice.

Une fois à l’université, il y a plusieurs cas de figure. Pour certains programmes spéciaux, il n’est pas nécessaire de passer l’examen d’entrée (ce fut mon cas). Pour la plupart des départements, il faut comme tu l’as dit d’abord être research student puis passer l’examen d’entrée pour devenir étudiant en Master. Je connais beaucoup de personnes dans ce cas et tous ont réussi l’examen. D’après ce que j’ai pu comprendre, si le professeur est d’accord pour t’accepter dans son laboratoire, l’examen n’est qu’une formalité.

Tu auras besoin de passer le TOEFL si tu souhaites suivre un programme en anglais, ce qui est le cas j’imagine.


Question

Je suis actuellement en BTS ce qui correspond à Bac +2, je compte continuer jusqu’au Master (en cour d’année de Master 1 je compte contacter des écoles au Japon comme vous, pour y poursuivre mon Master).

Faut t’il avoir d’excellentes notes pour être accepté ? Les chances d’être accepté par une école au Japon sont-elles grandes ? (Mon choix numéro 1 serait Todai.) Les cours sont-ils difficiles ?

Pouvez-vous me donner des conseils pour mettre toute les chances de mon côté afin d’aller étudier au Japon en tant que research student (avec la bourse MEXT si possible ^^) ?

Avant d’arriver au Japon parliez-vous japonais ? Et Maintenant ?

Merci!


Réponse

Concernant les notes nécessaires pour être accepté dans une université japonaise, évidemment meilleures sont tes notes, plus tes chances de succès seront grandes. Surtout si tu veux entrer dans une université prestigieuse comme Todai. Cependant, c’est surtout si tu souhaites obtenir une bourse du gouvernement japonais que tes notes vont jouer un rôle important. Si tu es prêt à partir sans bourse, c’est moins difficile. Donc tout ce que je peux te conseiller c’est de faire de ton mieux pour avoir le meilleur dossier possible.

Concernant les cours à Todai, sincèrement ce n’est vraiment pas très difficile. En fait ici le plus important en Master c’est le projet de recherche. Les cours ne sont pas une priorité.

Avant de partir au Japon j’ai pris 2 ans de cours de japonais dans mon école d’ingénieur. Je maîtrisais seulement les bases fondamentales. Il n’est pas nécessaire de parler japonais pour intégrer une université. À Todai je suis des cours de japonais plusieurs fois par semaine.


Question

J’ai appris que le visa étudiant pour le Japon ne dure au maximum que 2 ans. Est-ce vrai ? Ne peut-on pas augmenter ce délai ?

Je suis prêt a financer moi même mes études, la bourse MEXT ne serait qu’un extra…  Je voudrais savoir si Kyoto University ou TokyoTech sont aussi strictes sur le dossier que Todai ? Y a-t-il des universités ou mes chances d’être accepté seraient plus grandes ?


Réponse

Il est possible que la durée d’un visa étudiant au Japon soit plafonnée à 2 ans, cependant il est évidemment possible de prolonger ou renouveler ce visa. Ne serait-ce que pour le cas des étudiants au doctorat, qui doivent rester 3 ou 4 ans pour compléter leur cursus. Je connais par ailleurs plusieurs personnes qui ont effectué leur Master (2 ans) à Todai puis enchainé avec un doctorat (3-4 ans). Donc bien sûr, si tu as un projet d’études, il est possible de prolonger ton séjour.

Je ne connais pas précisément les démarches d’entrée à Kyoto University ou TokyoTech, mais ce sont également des universités très réputées. J’imagine que les critères sont peut-être un peu moins strictes qu’à Todai, mais évidemment, meilleur sera ton dossier, plus grandes seront tes chances. De toute façon si tu veux absolument partir étudier au Japon, je te conseille de postuler à plusieurs universités, surtout si tu es prêt à financer tes études. En effet, tu ne peux postuler à la bourse MEXT que pour UNE université.

Pour ce qui est des universités à Tokyo, je te conseille de t’intéresser également à Keio University et Waseda qui sont toutes les deux très réputées également. Cependant, tu devrais bien faire attention que certaines universités au Japon sont publiques (comme Todai) et d’autres sont privées (comme Keio). Cela influe énormément sur les frais d’inscription. Je te conseille de lire cette page de mon blog ou je donne quelques informations à ce sujet.


Question

Je voudrais savoir, lorsque vous avez envoyé votre demande aux professeurs, comment vous-y êtes-vous pris ? Avez-vous directement exposé votre projet ou avez-vous attendu qu’ils prennent contact avec vous ? Pouvez-vous me donner des conseils pour la première prise de contact avec les professeurs ?


Réponse

Pour ce qui est de la première prise de contact avec les professeurs, il suffit de te présenter et de présenter ton projet dans son ensemble. Quand je dis « projet », je ne parle pas de ton projet de recherche mais simplement de ton projet d’études globalement : que tu prévois de faire un double diplôme etc. Tu peux leur dire que leur laboratoire t’intéresse particulièrement et pourquoi… Après ça attends qu’ils te répondent, ils te poseront des questions et une conversation s’entamera naturellement.

Voilà, rien de très bien compliqué pour le premier contact.


Question

Je suis en terminale S, intégrant l’année prochaine une prépa PCSI. Je compte ensuite faire PSI pour enfin intégrer une école généraliste.

Donc en fait l’idéal pour moi, c’est d’intégrer une des écoles Centrale, qui possèdent une forte volonté d’internationalisation, et qui sont les « seules » proposant des doubles diplômes avec le Japon.

Ma question est la suivante : est-il possible de faire un double diplôme sans accord avec l’université japonaise concernée ? La réponse est évidemment « Oui », car L’ENSTA n’a pas d’accord de double diplôme avec Todai. Mais du coup, les frais de scolarité sont alors à ta charge ? Car si je comprends bien, en échange classique ou double diplôme, il n’y a pas de frais de scolarité à payer pour l’université d’accueil.

Pour y être accepté, faut-il être dans les premiers de sa promo ? Les procédures sont difficiles dans ce genre de cas ?


Réponse

J’ai moi aussi fait PCSI-PSI, et j’ai intégré une école généraliste après ça: l’ENSTA ParisTech. Ne te limite pas à Centrale parce que se sont les seules qui ont un partenariat formel avec Todai. Tu peux faire un double diplôme à Todai en venant de n’importe qu’elle école d’ingénieur. Pour ma part, j’étais le premier ENSTA à vouloir faire un double diplôme au Japon, et ça a très bien marché. Tu sais, du moment que tu as un projet qui tiens la route, tout peut se faire. D’ailleurs parmi les français que je connais à Todai, il n’y a aucun centralien… Pas mal de Ponts, Mines, Supaéro, X… Enfin bref un peu de tout.

Donc oui s’est possible de partir en double diplôme à Todai même sans partenariat ! Concernant les frais de scolarité, je n’ai rien eu à payer car je suis boursier du gouvernement japonais. En fait, la majorité des français que je connais en double diplôme à Todai ont la même bourse (MEXT) qui paye tes frais de scolarité et couvre également tes dépenses quotidiennes. Comme je te le disais, je ne connais pas de Centralien ici, donc je ne sais pas trop comment ça marche pour eux. Peut-être qu’ils n’ont pas besoin de la bourse pour être exonéré des frais d’inscription. En tout cas la bourse MEXT du gouvernement japonais est ouverte à tout étudiant, et ça reste à ma connaissance la manière la plus confortable de venir étudier au Japon.

Pour être accepté, et surtout pour avoir la bourse, c’est sûr qu’il faut un bon dossier. Mais bon, disons que si tu intègres une des grandes écoles françaises, ton dossier sera déjà plutôt bien vu. Concrètement, j’étais à peu près en milieu de classement dans ma promo et ça ne m’a pas empêché de venir.


Question

Je suis en 1ere S et je rêve de faire mes études à Todai depuis quelques années, mais je me pose de nombreuses questions. Beaucoup d’information que j’ai pu trouver sur internet disent qu’il est pratiquement impossible d’y accéder, mais toi tu me prouves aujourd’hui tout le contraire et cela me réconforte énormément.

Je me demandais si tu pouvais me donner quelques informations plus personnelles comme : combien avais-tu de moyenne au lycée ? Quelle mention as-tu obtenu au bac ? Quelle est le niveau requis pour être admis ?


Réponse

Tout d’abord, entrer à Todai n’est pas du tout « impossible » comme tu as pu le lire sur certains sites. En fait, il y a même beaucoup de français à Todai parmi les étudiants étrangers. Donc, ne désespère pas ! Après, je ne dis pas non plus que c’est très facile d’y être accepté…

Par rapport à mon parcours personnel : j’ai obtenu mon Bac S avec mention « Très Bien » et 17,2 de moyenne. Donc oui, je faisais partie des bons élèves au lycée. Après le lycée j’ai fait une prépa (PSI mais ça n’a pas d’importance…) puis j’ai intégré une école d’ingénieurs à Paris, l’ENSTA ParisTech.

Pour être honnête, le fait d’intégrer une grande école en France aide beaucoup. La plupart des français de Todai que je connais ont le même profil que moi. Cependant, j’en connais également qui ont fait une licence à la fac en France avant d’intégrer Todai.

Donc, après deux années passées en école d’ingénieurs à Paris, j’ai postulé pour un cursus de Master à Todai et ai été accepté.

Je pense qu’il est très difficile d’étudier à Todai directement après le bac ne serait-ce que parce que peu de programmes « undergraduate » sont proposés en anglais… Donc ça te laisse le temps de réfléchir ! Savoir ce qu’on veut faire après le bac prend déjà du temps… Tu pourras penser à Todai une fois que tu seras dans tes études supérieures je pense.

Et aussi, n’oublie pas que Todai n’est pas la seule université au Japon ! Même à Tokyo, il y a des dizaines d’autres universités qui proposent de très bonnes formations !


Question

Je viens de tomber sur ton blog, qui je dois l’avouer est très bien structuré et a un contenu qui ne se limite pas aux mangas, ça fait plaisir !

Je t’écris parce que je suis dans une situation similaire à la tienne. J’ai effectué les démarches pour intégrer l’Université de Tokyo l’année prochaine en tant que Kenkyuusei (research student) en génie électrique et j’ai obtenu l’accord officieux d’un enseignant-chercheur, je n’attends plus que les formalités administratives.

En fait j’aimerais savoir, vu que tu es aussi passé un peu par là, comment tu t’y étais pris pour les bourses : est-ce que ton école / Todai a fait toutes les démarches et gère la sélection en interne, ou est-ce qu’il faut se débrouiller et tout faire soi-même ? Je ne suis pas dans le besoin mais je ne peux pas me permettre de cracher sur une bourse non plus.

Quoiqu’il en soit, j’espère qu’on pourra se croiser l’année prochaine. En attendant, si tu as aussi des conseils pour le logement, je suis preneur !


Réponse

Pour répondre à ta question concernant la bourse du gouvernement japonais (du MEXT plus exactement), il y a plusieurs moyens de postuler : par recommandation de Todai ou par recommandation de l’ambassade du Japon en France. Le plus simple est clairement le premier choix.

Selon le département dans lequel tu veux rentrer, les formalités peuvent varier légèrement. Je ne sais pas non plus si tous les départements proposent la bourse MEXT, mais il n’y a pas de raison. Le dossier pour postuler à la bourse MEXT se fait en même temps que le dossier d’admission. En fait, les deux dossiers sont plus ou moins confondus. Le département va sélectionner les étudiants qui pourront intégrer l’université. Parmi ces étudiants, elle en choisira certains qui pourront également recevoir la bourse MEXT. Une fois que l’université a décidé que tu peux recevoir la bourse, elle s’occupe du reste des démarches auprès du gouvernement japonais.

En gros, si tu es en train de constituer tes dossiers d’admission et que tu n’as pas encore entendu parler de la bourse MEXT, tu devrais te renseigner auprès de l’administration de ton département pour savoir ce qu’il en est.

Pour ce qui est de ta question concernant le logement : c’est sûrement un peu tôt pour commencer à y réfléchir. L’université propose des logements peu chers dans plusieurs résidences. Le problème, c’est que ces chambres sont très demandées. Donc je ne sais vraiment pas tes chances d’en obtenir une… Cependant il n’est pas trop difficile de trouver un studio ou une collocation à des prix raisonnable dans
les environs de l’université.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.